La World Gymnaestrada a dynamisé les nuitées hôtelières en 2011

14.04.2012

Les sept premiers mois de 2011 ont affiché une progression des nuitées hôtelières de 4,6% par rapport à l’année dernière. Il faut dire que les 20'000 gymnastes présents lors de la World Gymnaestrada en juillet dernier ont dopé ces résultats.

C’est d’ailleurs au mois de juillet que l’on constate le pic de cette progression avec une augmentation des nuitées hôtelières de 6,3% par rapport à juillet 2010. L’année 2011 aura été marquée par un franc fort et un ralentissement mondial de la conjoncture. Les conséquences en sont multiples sur les milieux touristiques suisses qui se voient fortement touchés. Hormis les visiteurs étrangers qui se trouvent pénalisés lors de leur voyage sur sol helvétique, l’image d’une Suisse «inaccessible» commence à se propager, certains Etats allant jusqu’à déconseiller à leur concitoyens de passer leur vacances en Suisse.

L'hôtellerie lausannoise n’échappe pas au ralentissement. En août et septembre 2011, les nuitées ont diminué respectivement de 10 et 5%. Ainsi, malgré une avance de 1,2%, cumulée sur les neuf premiers mois de l’année, le signal est clair: notre ville va subir les effets du franc fort et de la crise économique qui touche certains pays européens et les Etats-Unis.

Concernant sa stratégie pour les prochaines années, Lausanne Tourisme réaffirme sa volonté de favoriser l’organisation de congrès et de manifestations. Lors de la World Gymnaetrada, la ville de Lausanne, soutenue par 14 communes avoisinantes et un nombre considérable de bénévoles, a prouvé sa compétence à mettre en place un événement d’une telle importance. Sans parler des nouvelles infrastructures sportives et des nouveaux centres de congrès en construction actuellement, érigeant Lausanne en destination idéale pour accueillir des événements d’envergure internationale.

Lausanne Tourisme continuera en 2012 à favoriser les nouvelles technologies telles que les nouveaux médias et les réseaux sociaux, mais n’oublie pas sa mission essentielle d’accueillir ses hôtes et de promouvoir la ville en multipliant les contacts directs. Preuve en est la fréquentation de ses bureaux d’information qui accueillent près d’un millier de visiteurs par jour!

 


 

©